Inauguration du Centre d’Entrainement des Forces Spéciales (CEFS) de Tillia : Une structure d’excellence pour la formation des unités d’élite des FAN

Inauguration du Centre d’Entrainement des Forces Spéciales (CEFS) de Tillia : Une structure d’excellence pour la formation des unités d’élite des FAN

Le ministre

de la Défense Nationale, M. Alkassoum Indattou et celui de l’Intérieur et de la Décentralisation, M. Alkache Alhada étaient, le jeudi 15 juillet dernier à Tillia (185 km de Tahoua), pour inaugurer le Centre d’Entrainement des Forces Spéciales (CFES) installé dans ladite localité. Ils étaient accompagnés du Député M. Mahmoud Sagdoun, Vice-président de la Commission de la Défense et de la Sécurité de l’Assemblée Nationale, du Chef d’Etat-major des Armées, le Général de Division Salifou Mody, de l'ambassadeur de l'UE au Niger, Dr. Denisa-Elena Ionete, de celui d’Allemagne au Niger, SE Hermann Nicolaï et des attachés à la défense des ambassades d’Allemagne, d’Italie, de la France, de la Belgique et d’Algérie au Niger. Les deux membres du gouvernement ont d’abord visité les locaux et les équipements dudit centre, avant de tenir une réunion avec les responsables du CFES et enfin suivre des séances de démonstration d’intervention militaire sur le terrain. Le centre dont la création a coûté 2,6 milliards de FCFA est né de la volonté des autorités nationales de lutter avec de plus de fermeté contre le terrorisme et faire face au défi sécuritaire au Niger.

Il était 10 h 15 mn, quand a atterri sur la piste de l’aérodrome de Tillia l’avion transportaient les ministres en charge de la Défense et de l’Intérieur. Les deux personnalités et la forte délégation qui les accompagnait ont été accueillies par le Commandant des Opération Spéciales, le Général de Brigade Moussa Salaou Barmou et ses hommes. Après les honneurs militaires et le mot de bienvenue du Général de Brigade Barmou, le représentant du Chef d’Etat-major de la République Fédérale d’Allemagne, le Général de Brigade Deuer et l’ambassadeur allemand auprès du Niger, SE Hermann Nicolaï, ont pris la parole pour louer l’exemplarité et l’ancienneté de la coopération nigéro-allemande, surtout sur le plan sécuritaire. «Cet engagement sécuritaire aux côtés du Niger, à travers notamment ce nouveau centre, constitue un projet phare. Cela s’inscrit dans le cadre de l’approche que nous suivons avec le Niger. Sur la base d’une idée, d’une proposition et d’un plan approprié, la sécurisation de ce grand territoire, l’Allemagne a décidé de suivre et de soutenir ce plan», a indiqué le diplomate Allemand.

Prenant la parole à son tour, le ministre de la Défense Nationale, M. Alkassoum Indattou, indiqué que la création du CFES s’inscrit dans le cadre de la montée en puissance des unités du Commandement des opérations spéciales, en général et en particulier, du 41ème Bataillon Spécial d’Intervention (BSI) de Tillia. «Face à l’insécurité grandissante au Sahel, les Forces Armées Nigériennes doivent s’adapter perpétuellement aux exigences sécuritaires afin de mieux garantir l’intégité du territoire national et la protection de la population», a déclaré le ministre Indattou. Il a ajouté que depuis plus de 10 ans les autorités se sont engagées face à l’évolution de la situation sécuritaire, de faire de notre armée une armée moderne, capable de faire face à tous les types de menaces et particulièrement terroristes. «Ce centre que nous inaugurons aujourd’hui renforcera, sans nul doute, la spécificité qui caractérise la formation des Forces Spéciales. Sa vocation est exclusivement dédiée à former les unités d’élites dans le cadre de la lutte contre les Groupes Armées Terroristes (GAT) et la Criminalité Transfrontalière. A terme, il est destiné à être un centre de référence dans la sous-région», a souhaité le ministre de la Défense Nationale. M. Alkassoum Indattou a, par la suite, salué l’excellence de la coopération militaire entre l’Allemagne et le Niger, à travers l’assistance massive dans de multiples domaines, destinée à plusieurs structures.

Intervenant à son tour, le député Mahmoud Sagdoun, s’est réjoui de la création du CEFS et a souligné le mauvais état de la route qui mène à la commune de Tillia. Ce qui, selon lui, provoque son isolement. Le Vice président de la Commission Défense et Sécurité de l’Assemblée Nationale a aussi plaidé pour la mise en place des projets dans cette localité pour permettre aux jeunes d’avoir des emplois.

Les ministres Alkassoum Indattou et Alhada ainsi que la délégation qui les accompagnait ont par la suite, visité les équipements du 41ème Bataillon Spécial d’Intervention de Tillia, exposés à cet effet. La délégation ministérielle a enfin suivi des séances de démonstration d’intervention et de combat en zone urbaine.

Il faut enfin noter que dans le cadre des travaux dudit centre, plus de 300 jeunes, à travers la mairie de Tillia, ont été embauchés. Ce qui leur a permis d’obtenir des ressources et de subvenir aux besoins de leurs familles.

Source: Nigerdiaspora

PRESENTATION DU PROGRAMME DE RENAISSANCE III DU PRESIDENT BAZOUM MOHAMED

 

DECLARATION DE POLITIQUE GENERALE DU PREMIER MINISTRE OUHOUMOUDOU MAHAMADOU